Une fraude est découverte à la loterie italienne

novembre 10, 2020

On se demande souvent comment les employés des entreprises de jeux peuvent garder la tête froide face à un tel brassage de très importantes sommes d’argent. Comment un croupier qui est à la table de jeux pour distribuer les cartes lors d’un jeu de blackjack toute la journée, et voit les joueurs gagner d’importantes sommes d’argent ne perd pas la tête et ne souhaite pas également passer du côté des joueurs plutôt que de continuer à distribuer les cartes dans le cadre de son emploi ?

Et pour les employés qui travaillent dans une entreprise de loterie, jouent-ils régulièrement au loto et aux cartes à gratter comme n’importe quel autre joueur ?

Plus que le jeu en lui-même, 12 employés d’une entreprise de loterie qui ont récemment été arrêtés, étaient intéressés par l’argent facile et les opérations frauduleuses de détournements de billets de loterie et de cartes à gratter. En effet, des hommes et des femmes employés de l’entreprise de jeux de cartes à gratter Lottomatica, une filiale de la plus grosse entreprise IGT (International Game Technology) ont trouvé un stratagème qui leur a permis pendant environ 3 ou 4 ans à partir de l’année 2015 de détourner en toute impunité des billets de cartes à gratter gagnants.

Les employés en question, qui avaient il faut leur accorder ceci des dons informatiques, ont réussi à pénétrer le réseau informatique, ainsi avoir accès aux informations confidentielles concernant les tickets gagnants, leurs références, et leur localisation exacte, c’est-à-dire la boutique représentant l’entreprise de loterie et revendeuse des cartes en question. Les employés forts de cette information primordiale et extrêmement précieuse la communiquaient à des membres de leur famille ou à des amis, qui avaient ensuite pour mission d’aller acheter les cartes en question, qui étaient donc à chaque fois gagnantes, et par la suite partager le pactole.

L’enquête est toujours en cours et le pot aux roses n’a été que récemment découvert mais les premiers cas de fraudes et de détournement sont assez anciens puisqu’il est fait état de deux tickets achetés à Milan en 2015. Les deux tickets de Milan ont permis aux malfaiteurs et à leur famille de gagner la somme de 5 millions d’euros.

Même si cette magnifique somme aurait du leur suffire pour eux-mêmes ainsi que toute leur famille et amis, ils ont continué leur détournement de jeux de cartes à gratter au fil des années avec par exemple une autre achetée dans la petite ville de Foggia en 2017, le gain était alors de 7 millions d’euros.

Dès la découverte de la fraude, IGT a bien évidemment fermement condamné leurs actions et a licencié sur le champ les 12 personnes incriminées.

A l’heure actuelle, l’enquête est toujours en cours et les douze personnes impliquées dans l’affaire devront répondre devant la cour de justice à une série d’accusations, par exemple celle fraude aggravée, de recel, de blanchiment d’argent, ou encore d’accès illégal à des réseaux informatiques pour des raisons frauduleuses. Pour ces chefs d’accusation, chaque accusé peut écoper d’une dizaine d’années de prison.

L’histoire ne dit pas si les accusés risquent en plus de recevoir comme peine le remboursement des sommes volées à l’entreprise de loterie.

Quoiqu’il en soit, maintenant que les fraudeurs ont été arrêtés et que la justice s’apprête à les mettre sur les verrous, les joueurs italiens peuvent continuer à jouer à la loterie avec l’assurance que la sécurité des jeux et des cartes est sous haute surveillance et qu’il est désormais à nouveau possible de gagner gros avec ces fameuses cartes à gratter !