Rien ne va plus pour ces machines à sous !

février 28, 2020

Le 21 février, une joueuse du NewCastle Casino dans l’état d’Oklahoma aux Etats Unis a vécu des émotions fortes dont elle se serait probablement bien passé.

Maribel Sanchez jouait à la machine à sous Liberty 7s, une machine à sous classique composée de 3 trois rouleaux et une ligne et qui a pour thème le patriotisme américain avec un code couleur rouge, blanc et bleu. La mise minimale sur l’appareil est de 10 cents par tour, et la mise maximale est de 30 dollars. Alors que Sanchez avait parié la somme raisonnable de 1,25 $, c’est avec stupéfaction qu’elle a vu la machine lui annoncer un jackpot de 8 469 498,95 $.

Malheureusement sa joie fut de très courte durée.

Dans une interview accordée à la chaine de télévision Fox News, Linda Sanchez, la fille de Maribel, a déclaré que juste après l’affichage de la combinaison gagnante, l’appareil en question s’est arrêté.

La grande gagnante affirme avoir pris une photo de la machine comportant l’annonce du gain avant que celle-ci ne tombe en panne, mais elle soutient que la direction du casino NewCastle ne lui a pas versé son argent.

L’avocat de Mme Sanchez, Bill Zuhdi s’est exprimé dans un courrier électronique adressé à Casino.org « La position juridique de Mme Sanchez est claire – elle a mis de l’argent dans la machine, elle a gagné un jackpot de près de 8 et 1/2 millions de dollars, et elle exige d’être payée immédiatement ses gains ».

Cependant, le cas de la cliente de Maitre Zuhdi ne se présente pas très bien. En effet, la pratique veut que soit respectée la mention écrite en toutes lettres dans tous les résumés de jeux de casino : « Les dysfonctionnements annulent tous les paiements », et c’est bien c’est ce qui s’est malheureusement produit pour Mme Sanchez.

Cette affaire n’est pas sans précédents, et dans les cas similaires, les tribunaux ayant jusqu’ici toujours pris le parti des casinos, il semble peu probable que Mme Sanchez obtienne son gain de 8,46 millions de dollars.

Fait étrange, il semblerait qu’un souci technique semblable affecte en ce moment, les machines à sous de casinos de nombreux états américains.

C’est le cas par exemple au Jena Choctaw Pines Casino en Louisiane. Des problèmes techniques persistants et qui ont contraint le directeur de ce casino à éteindre momentanément 300 de leurs 710 machines.

Il s’agirait d’une mauvaise communication entre les appareils et les serveurs occasionnant ces erreurs techniques, mais pour l’instant la source du problème n’a pu être identifiée.

Il y’a quelques jours, c’est l’établissement Encore Boston Harbor qui faisait face à des problèmes techniques sur ses machines à sous. On ne sait pas exactement quel pourcentage des 2 800 machines à sous de ce casino ont été touchées, ni le montant qui était en jeu.

Encore a expliqué la situation dans une déclaration : « Nous avons connu une brève défaillance de notre système de traitement des billets de machine à sous, et nous avons été obligés pendant quelques heures de régler les jackpots à la main. Le problème a été résolu et nous payons tous les gagnants. Des clients ont signalé que certaines machines à sous ont commencé à fonctionner normalement dans la soirée du 21 février. » Le porte-parole conclu sa déclaration en proposant aux joueurs affectés par cette situation de le contacter par email afin de recevoir leur dû.