Le fraudeur des jeux de Bingo a été arrêté

mai 18, 2020

John Cook est l’homme accusé d’avoir collecté plus de 10 000 dollars de gains, ceci grâce à des fraudes exercées sur une série de jeux de bingo Bonanza dans la ville de Monroe, située dans l’État américain de la Louisiane.

Il a récemment comparu devant la justice qui devait le juger pour son crime et il a effectivement été reconnu coupable des trois chefs d’accusation pour avoir détourné le système. John Cook, 43 ans, résidant à Monroe, a été arrêté par les autorités à la fin de l’année dernière alors que les autorités avaient découvert ses agissements dans les établissements de jeux. Il apparait que l’homme a triché à plus d’une fois dans une salle de Bonanza Bingo. Pour rappel, le Bonanza Bingo est un jeu qui est nettement inspiré des règles du Bingo d’origine. Tout comme le Bingo d’origine, cette version est souvent appréciée des joueurs pour sa simplicité et le déroulement du jeu, facile à comprendre : les joueurs tirent six boules numérotées et doivent trouver leurs correspondances avec un ensemble de numéros prédéterminés. Deux boules identiques représentent une combinaison gagnante et accordent un prix au joueur.

Pour en revenir au cas de Cook, il a d’abord essayé de nier toutes les allégations portées contre lui par la salle de la rue DeSaird. Cela n’a cependant pas servi sa cause, les images vidéo fournies à la police par la direction ne laissant aucun doute quant à ses agissements. La méthode employée par Cook est tout à fait visible dans les vidéos :il sélectionnait les numéros gagnants à l’avance, puis retenait la dernière balle jusqu’aux derniers coups du jeu, moment où la vidéo le montre enfin libérer les dernieres boules portant les numéros gagnants.

Un premier mandat d’arrêt avait déjà été déposé le 29 juin, mais quelques mois avaient été nécessaires à la police dans la constitution du dossier et la collection de preuves suffisantes en bonne et due forme.  Son cas n’a pas été arrangé par le fait qu’il a manqué de se présenter à deux reprises devant le tribunal compétent qui devait procéder à son audition.

Cook est désormais sous les verrous pour vol, mais aussi pour n’avoir pas répondu par deux fois aux demandes de comparution devant le tribunal. Ce manquement de présentation à la justice est considéré comme très grave et s’apparenterais à une tentative de défiance aux fondements de la justice et un outrage au tribunal.

Les membres du personnel sur place ont apparemment témoigné du fait que l’homme n’avait pas agi seul. Sa sœur ainsi que d’autres joueurs ont notamment été cités comme potentiel complices. Ils étaient eux même des habitués de l’établissement de jeu. De fait, pour deux des trois victoires falsifiées et truquées par l’escroc, les gains ont par la suite été reçus sous le nom de la sœur de John Cook. Le troisième gain illicite a été récupéré par une tierce personne non identifiée à ce jour. La troisième personne soupçonnée d’avoir secondé Cook dans son entreprise malhonnête, a été filmée en train de parler avec lui face à l’une des caméras de surveillance.

Cook est désormais en détention. Une somme de 11 000 dollars a été fixée pour sa libération sous caution, cependant personne n’ayant payé la somme, Cook reste donc derrière les barreaux et purgera sa peine.