La Police de Montréal appelée pour arrêter un évènement de bingo

novembre 10, 2020

Même si la population mondiale tente de faire contre mauvaise fortune bon cśur, tentant de continuer à vivre et profiter de la vie tant bien mal, allant au casino en respectant les conditions sanitaires récemment implantées, ou choisissant de jouer du confort et de la sécurité de leur maison sur des casinos en ligne, le Covid-19, ce virus qui a fait son irruption dans nos vies, a commencé à changer nos habitudes, et selon toutes les estimations des plus grand épidémiologistes, cela n’est qu’un début.

Suivant les pays, les mesures sanitaires ne sont pas les mêmes. Dans certains pays mêmes, les plus grands territoires, les mesures et instructions sanitaires ne sont pas les mêmes. C’est le cas par exemple aux Etats-Unis, au Canada ou encore en France.

Les gouvernements ont beau essayé de communiquer de façon claire les mesures de protection de la population, des mauvaises interprétations et confusions subsistent.

C’est ainsi par manque d’informations correctes et par confusion qu’un grand évènement de Bingo s’est récemment organisé, lors de la troisième semaine d’octobre, dans la région de Montréal.

La confusion et une mauvaise interprétation des informations données est en tout cas les raisons évoquées par l’organisation HR Community Bingo qui est derrière l’organisation d’une soirée autour du jeu du Bingo en cette fin de mois d’octobre et qui rassemblait 170 personnes.

Ces raisons ont été données lorsque la police a interrogé les responsables de l’évènements après qu’une plainte ait été déposé pour rapporter cet évènement qui enfreignait clairement la loi mais aussi toute notion de bon sens.

Si le HR Community Bingo joue sur les mots en disant que les règles ne sont pas claires concernant ce qui est autorisé pour les évènements de Bingo, la police leur a rappelé qu’une règle générale interdit les évènements rassemblant 30 personnes.

De plus, c’est effectivement une question qui devrait faire appel au bon sens, alors que le virus fait rage, que la contagion a repris de façon encore plus violente qu’en début d’année, est-il vraiment sensé de rassembler autant de personnes en un même lieu ?

Si la loi ne couvre pas tous les cas de figure, le bon sens devrait toujours primer sur les prises de décision quant au rassemblement d’un grand nombre de personnes.

Si la mesure essentielle du nombre de personnes rassemblée en un seul lieu, l’histoire ne dit pas si les organisateurs de la soirée Bingo ont veillé au respect des autres règles par les joueurs présents :

  • Respecter les règles de distanciation sociale et observe une distance de deux mètres entre chaque joueur
  • Veiller à ce que le gel hydro alcoolique soit utilisé le plus régulièrement possible pour la désinfection des mains des joueurs ainsi que des animateurs de la soirée
  • Inciter le paiement sans contact

Le problème avec la justification des organisateurs selon laquelle ils ne savaient pas que de tels rassemblements n’étaient pas autorisés, est que cela n’est pas leur première fois.

En effet, la semaine précédente à cet évènement de Bingo rassemblant 170 joueurs, un autre évènement avait déjà été organisé dans la même salle de Bingo, avec cette fois ci 250 joueurs.

Il a été indiqué que le prix à gagner lors de ces évènements était une cagnotte d’un montant de 100 000 dollars canadiens, une somme apparemment suffisante pour souhaiter braver la loi et défier le virus qui menace la santé mondiale.