Différences des mesures prises contre le Covid-19 dans les casinos à travers le monde

juillet 8, 2020

La pandémie du Covid-19 a laissé le monde entier particulièrement marqué. Après être restés fermés au public pendant longtemps, les mois de juin et juillet sont les mois durant lesquels toutes les entreprises du monde entier ont commencé à reprendre leurs activités, accueillir le public, à des dates et conditions différentes selon les endroits du monde.

Les casinos, établissements de jeux et salles de poker, ne sont pas en reste et leur réouverture est même très attendue par les joueurs qui ont été privés de leur passe-temps favori pendant de longs mois.

Selon la situation géographique du casino, les mesures mises en place ne sont pas nécessairement identiques.

Cet article récapitule prend donc l’exemple 4 casinos situés à différents endroits de la planète.

  • Le cas de Toulouse. Le casino de Toulouse appartenant au grand groupe Barrière, le port du masque est obligatoire, la distanciation physique est facilitée grâce à des marquages au sol sur lesquels les visiteurs devront se placer pour attendre leur tour.

Des stations de désinfection des mains avec du gel hydroalcoolique ont été réparties dans tout l’établissement. Les salles de jeux ont été réouvertes le 2 juin, cependant ce n’est que le 22 juin que les joueurs ont pu s’asseoir aux tables pour jouer aux Blackjack, Baccarat ou à la Roulette. Là aussi, une limitation a été mise en place puisque le nombre de joueurs autorisés a été réduit à 4 au lieu de 7 habituellement comme l’a indiqué Eric Darago qui est le président-directeur général de cet établissement.

  • Le cas de Las Vegas. Les États-Unis n’ont pas adopté de politique commune entre tous les états, mais au contraire ont décidé de les laisser à l’appréciation des gouverneurs de chaque état. Dans le cas du groupe MGM, le casino Aria Resort a ouvert à nouveau ses portes le 1ier juillet à 10h du matin, alors que le Mandala Bay reprenait ses activités le même jour, mais à 11h du matin.

Le casino MGM Luxor a ouvert à la fin du mois de juin.

Quant aux casinos Bellagio, MGM Grand et New York New York ont accueilli leurs clients dès le 4 juin.

Actuellement, le groupe MGM n’a pas annoncé la date prévue pour la réouverture de leurs autres casinos The Mirage et le Park MGM.

Les hôtels intégrés à ces resorts ont restreint l’occupation des chambres à 50%.

Le port du masque est désormais obligatoire pour toutes personnes, visiteurs ou employés à l’intérieur de l’établissement.

« Nous espérons que nos clients seront volontaires pour contribuer à l’effort collectif visant à freiner la propagation du virus. Les invités qui ne souhaitent pas s’y conformer seront priés de quitter les lieux », peut-on lire dans un communiqué officiel de l’entreprise.

L’entreprise impose une vérification de la température corporelle pour les employés, fournit des masques gratuits aux clients qui n’en auraient pas, les mesures de distanciations, physiques sont indiquées avec un marquage au sol, l’enregistrement peut se faire virtuellement et d’autres protocoles ont été transférés en ligne afin d’éviter des files d’attente et une accumulation de personnes au même endroit.

  • Le cas de Monaco. Le casino a ouvert le 9 juin.

Les tables de jeux sont nettoyées grâce à un appareil vapeur, des parois en plexiglas ont été posées autour des machines à sous, les croupiers doivent porter des gants et masques dans l’exercice de leurs fonctions.

Les horaires ont été aménagés.

Des instructions spécifiques concernant l’hygiène ont été communiquées au personnel. L’espace entre les tables de jeux a été revu pour se conformer aux mesures de distanciation physiques. « Pour cette réouverture, le casino a été entièrement repensé en mode COVID-19 », a déclaré Boris Donskoff, le directeur général du casino.

  • Le cas de Malte. Le casino Dragonara de Malte a repris ses activités le 5 juin.

Le directeur a confirmé que toutes les mesures nécessaires avaient été prises.

La désinfection régulière des mains est requise, tout comme le port du masque ou d’une visière. La température corporelle doit être prise à l’arrivée de toute personne passant le seuil de l’établissement. Le marquage au sol indique comment respecter les 2 mètres de distanciation physique.